Sélectionner une page

ARGENTINE

LArgentine est une terre promise, qui s’est parfois révélée capricieuse mais où le mythe de l’Amérique est resté vivace. Nous vous invitons à découvrir cette terre unique

GEOGRAPHIE & BIODIVERSITE

Les Trésors Géographiques

Dans sa longueur, le pays atteint près de 3 700 km ! Si l’on inclut les territoires revendiqués par le pays (îles Malouines et Antarctique), sa superficie serait de 3,8 millions de km². On y distingue cinq grandes régions naturelles :

-La Patagonie: est la plus vaste région du pays (30 % du territoire) mais aussi la moins peuplée (moins d’un habitant au kilomètre carré). Le détroit de Magellan sépare la Terre de Feu du continent. Paysages d’immensités, de plateaux battus par des vents secs et froids. On y trouve une faune d’une incroyable richesse et Ushuaïa, la ville la plus australe du monde, est le point de départ de fantastiques excursions.

– La Pampa: immense plaine monotone de 600 000 km², soit plus de 20 % du territoire, est le centre économique du pays. – Les Andes du Nord-Ouest s’opposent en tout point à la Pampa. Comprenant environ 15 % de la population, cette région, véritable choc culturel, marque la fin de l’Argentine européenne et des grandes plaines. Une population métissée et indienne, de charmantes petites villes coloniales, la grandiose quebrada (vallée encaissée) de Humahuaca située à plus de 2 000 m d’altitude, des champs de cactus, des lamas, des montagnes aux camaïeux de rouge.

Les Andes centrales (Cuyo): constituent la région qui possède les plus hauts sommets (Aconcagua, 6962 m) et la plus grande quantité de vignobles.

Les plaines du Nord-Est: se caractérisent par de vastes zones de marécages et de savanes à l’ouest et par la région humide et forestière des grands fleuves, Rio Parana et Rio Uruguay à l’Est, que les Argentins appellent la Mésopotamie. La province de Misiones est connue pour ses ruines jésuites (notamment San Ignacio) et les spectaculaires chutes d’Iguazú.

Les Trésors de la Faune et de la Flore

De la végétation tropicale dans les forêts septentrionales, en passant par les broussailles de Patagonie, la végétation argentine varie beaucoup selon les régions. Les forêts d’épineux ou d’araucarias, la jungle, les cactus à fleurs, et les plages méridionales bénéficient de mesures de protection.

On y rencontre des espèces animales, pour certaines uniques, comme le caïman (ou yacaré), le puma, le guanaco, proche parent du lama des Andes, le nandou (une sorte d’autruche), le condor des Andes et le flamant. Outre divers mammifères, la faune marine comprend le pingouin de Magellan et d’autres oiseaux rares.

Les Trésors préservés de la Nature

Les parcs nationaux d’Argentine constituent un réseau de 29 parcs éparpillés sur tout le territoire. Les parcs couvrent une grande variété d’habitats naturels, du Parc national Baritú à la frontière avec la Bolivie jusqu’au Parc national Tierra del Fuego à l’extrémité sud du continent. La création des parcs nationaux remonte à 1903, année de la donation par Francisco Moreno à l’État argentin de 73 kilomètres carrés de terres dans les montagnes andines ; formant ainsi le noyau d’un plus vaste secteur protégé en Patagonie.